Pourboire en Italie

Les coutumes du pourboire en Italie

Changement des coutumes avec le tourisme

Les Français ont la réputation de ne pas être généreux en matière de pourboire en Italie, souvent par méconnaissance des coutumes. En effet, le pourboire n’est pas une pratique courante dans ce pays, contrairement à d’autres destinations touristiques. Cependant, avec l’augmentation du tourisme, les mentalités évoluent et laisser un pourboire est de plus en plus apprécié par les prestataires de services.

En Italie, il n’est pas courant de laisser un pourboire, mais c’est toujours apprécié. Les Italiens eux-mêmes ne laissent généralement pas de pourboire, sauf s’ils sont particulièrement satisfaits du service. Dans ce cas, ils n’hésitent pas à donner quelques euros pour remercier le serveur, le chauffeur de taxi, le bagagiste ou le guide touristique.

Préférence pour l’argent liquide

Il est préférable d’utiliser de l’argent liquide plutôt qu’une carte de crédit pour les pourboires. En effet, laisser un pourboire avec une carte bancaire peut être compliqué, car la plupart des terminaux de paiement ne proposent pas cette option. De plus, l’argent liquide permet de donner directement le pourboire à la personne concernée, ce qui est plus convivial et gratifiant pour elle.

Éviter les petites pièces

Il est déconseillé de laisser un petit pourboire en pièces de 1 et 2 euros. En effet, cela peut être perçu comme une marque de mépris ou d’insatisfaction. Il est préférable de donner des billets ou des pièces de valeur plus élevée pour montrer sa reconnaissance et sa satisfaction envers le service rendu.

Pourboires spécifiques aux services

ServicePourboire recommandé
Restaurants1-2,50 € par personne
Chauffeurs de taxiArrondir le prix de la course à l’euro supérieur
Bagagistes d’hôtelQuelques euros selon la taille du bagage
Guides touristiques1-2 € par visite

Restaurants

Si vous souhaitez donner un pourboire dans un restaurant, donnez-le directement au serveur ou à la caisse. Il est important de préciser que le pourboire est destiné au personnel, pour éviter toute confusion. Généralement, un pourboire de 1 à 2,50 euros par personne est suffisant pour exprimer sa satisfaction.

Sur l’addition dans les restaurants italiens, la mention « pane e coperto » (pain et couvert) augmente l’addition de 1 à 2,50 euros par personne. Cette somme est destinée à couvrir les frais de service et n’est pas considérée comme un pourboire. Il est conseillé aux clients de vérifier si le menu indique bien le prix du couvert pour éviter toute mauvaise surprise.

Il est important de noter que dans certains établissements, le service est déjà inclus dans le prix des plats. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire de laisser un pourboire, sauf si l’on souhaite récompenser un service exceptionnel. Pour savoir si le service est inclus, vérifiez la présence de la mention « servizio incluso » sur l’addition ou le menu.

Chauffeurs de taxi

Pour le chauffeur de taxi, il est coutume d’arrondir le prix de la course à l’euro supérieur. Par exemple, si la course coûte 17,50 euros, il est possible de donner 18 euros et de laisser la différence en pourboire. Cette pratique est simple et rapide, et permet de remercier le chauffeur pour son service.

Bagagistes d’hôtel

Pour le bagagiste de l’hôtel, il est conseillé de laisser quelques euros, selon la taille du bagage. Voici quelques recommandations :

  • Pour une valise légère ou un petit sac : 1 euro
  • Pour une valise moyenne : 2 euros
  • Pour une grosse valise ou un sac volumineux : 3 euros ou plus

Ces montants sont indicatifs et peuvent être ajustés en fonction de la qualité du service et de la générosité du client.

Guides touristiques

Pour un guide touristique, il est recommandé de donner 1 à 2 euros par visite. Ce montant peut être augmenté en fonction de la qualité de la visite, de la durée, du nombre de participants et de la satisfaction du client. N’hésitez pas à donner plus si vous avez particulièrement apprécié la prestation du guide.

Loi sur le pain et le couvert à Rome

A Rome depuis 2007, une loi interdit aux établissements de faire payer le pain et le couvert, mais certains professionnels l’ignorent. Il est donc important de connaître cette réglementation pour éviter de payer des frais injustifiés. Si vous constatez un abus, n’hésitez pas à en parler au responsable de l’établissement ou à déposer une plainte auprès des agents de la ville.

Laisser un commentaire